1645, 10 août – Né à Segno, Val di Non di Trento, baptisé du nom d’Eusebius, à la chapelle de Torra, dans le nord de l’Italie.

1664, 20 novembre – Rejoint la compagnie de Jésus et pendant les 13 années suivantes, il fait ses études à l’Université de Landsberg, Fribourg, Ingolstadt et Grammer à Hall.

1678, 2 mai – Quitte Gênes pour l’Espagne avec 18 autres missionnaires et séjourne pendant trois ans entre Séville et Cadix.

1681, 27 janvier – Commence son voyage en Nouvelle-Espagne qui dure trois mois.

1681, 3 mai – Arrive au port de Vera Cruz en Nouvelle-Espagne.

1682, 28 octobre – Il est nommé Missionnaire et cosmographe royal de l’Expédition de Californie sous le commandement de l’amiral Don Isidro Atondo y Antillón. Le père Matías Goñi, missionnaire, est désigné pour rejoindre l’expédition de Kino.

1683, 4 avril – Arrive à Bahía de la Paz (Basse-Californie) et la nomme « La Santisma Trinidad. »Cependant, le 15 juillet 1683, l’expédition abandonne La Paz.

1683, 6 octobre – Deuxième expédition en Californie, arrivée à San Bruno (près de Loreto). Ici, il construit une mission et établit un Fort. Il plante le premier vignoble en Californie. Un catéchisme est écrit en langue ”Güimi ». Le père Copart l’accompagne dans cette expédition.

15 août 1684 – Le père Copart prononce les vœux définitifs de Kino en tant que jésuite.

1685, 8 avril – La mission de San Bruno est abandonnée.

1685, 20 novembre – Il est nommé missionnaire auprès des tribus indiennes Seri et Guaymas.

1687, 13 mars – Arrive à Cucurpe et à la Pimería Alta, y établissant sa première mission « Nuestra Señora de los Dolores de Cósari”. C’est le début de son travail titanesque qui dure 24 ans, construisant 24 missions et « visitas.”Les conditions de vie des Indiens à cette époque étaient considérablement améliorées. Il jette les bases de l’agriculture et de l’élevage. Il promeut l’apprentissage des artisans et des métiers similaires.

1689, 19 janvier – Lui et le père Gonzáleztravel lors de la visite de ce derniertravel parcourent ensemble toutes les missions qui avaient été construites à cette date: Dolores, Magdalena, San Ignacio, Imuris et Remedios. Les premiers missionnaires arrivent. Elles le sont: Luis Maria Pinelli, à San Ignacio, Magdalena et El Tupo; Antonio Arias, à Tubutama et San Antonio de Oquitoa; le Père Pedro Sandoval, à San Lorenzo del Saric et San Ambrosio de Tucubavia; et le Père Juan de Castillejo, à Santiago de Cocóspera et San Lorenzo María Sumaca.

1690, 24 décembre – Le Père Salvatierra et le Père Kino visitent les missions et envisagent tous deux la possibilité d’obtenir un soutien pour les missions en Californie.

1691, Jan – Ils visitent les Sobaípuris de Tumacácori, arrivant ainsi pour la première fois dans l’État actuel de l’Arizona.

1692, août – Il commence des explorations vers le nord et atteint ce qui deviendra plus tard San Xavier del Bac.

1692 – D’autres missionnaires arrivent : le Père Augustin de Campos à San Ignacio, Magdalena et El Tupo; le Père Januski à Tubutama; et le Père Barli à Cocospera.

1692, 11 décembre – Explore la rivière Altar, avec les pères Campos et Leal, tous accompagnés du Capitán Carrasco. Ils arrivent au « Cerro El Nazareno » surplombant la Californie. À son retour, il établit « Nuestra Señora de la Purisima Concepcion  » à Caborca.

1693, 23 avril – Il répartit son temps entre les paroisses de Nuestra Señora de los Dolores et San Ignacio à Caborca. Il fait des voyages à Caborca en compagnie du lieutenant Juan Mateo Mange et commence la construction d’un navire.

1694, Février – Pour la première fois, il entre dans la nation Sobe (Caborca), accompagné du Père Marcos Antonio Kappus de Cucurpe et du Lieutenant Juan Mateo Mange. Lors de sa deuxième incursion, il découvre le port de Santa Sabina.

1694, 21 octobre – Le père Francisco Javier Saeta arrive à Caborca.

1694, Nov – Explore la rivière Gila jusqu’aux ruines de Casa Grande.

1695, 2 avril – Le Père Francisco Javier Saeta est sacrifié par les Indiens. Un soulèvement sur la Pimería Alta a lieu et le père Kino rétablit la paix.

1695, 16 novembre – Il se rend au Mexique à cheval, arrivant 7 semaines plus tard pour expliquer le soulèvement de Pimería. Il demande l’autorisation pour d’autres expéditions en Californie.

1697 – Le père Kino fait plusieurs incursions au nord avec les Sobaípuris. Il va jusqu’à San Xavier del Bac et à Quiburi, explorant les rivières Santa María et San Pedro, jusqu’à leur fusion avec la rivière Gila. Il est accompagné du capitaine Juan Mateo Mange.

1698, 25 février – Les Apaches attachent Cocóspera, San Ignacio et Magdalena, après quoi ces missions sont totalement ravagées. De plus, le chef Coro des Sobaípuris les vainc au combat.

1698, 22 septembre – Avec le capitaine Diego Carrasco, il explore la rivière Gila; cependant, il tombe malade à San Andres. Plus tard, il se dirige vers le sud et explore la « Papaguería”, et du haut du « Cerro del Pinicate”, il aperçoit pour la première fois le golfe de Californie.

1699, 7 février – Pères Kino et Adamo Gil, et Capitaine. Mange, explore ce qu’on appelait  » La route de Satan. »En traversant le désert, ils découvrent l’embouchure de la rivière San Pedro, menant à la Gila. Mange voit de loin la fusion des rivières Gila et Colorado.

1699, 24 octobre – Les pères Kino, Leal et Gonzalvo explorent la Papaguería.

1700, 20 mars – À Dolores, il reçoit 20 coquilles bleues, en cadeau.

1700, Avril – Le Second lieutenant Juan Bautista Escalante fait venir des Indiens Tepoacas au village de Santa María de Magdalena.

1700, 28 avril – La construction d’une église plus grande à San Xavier est lancée.

1700, 1er mai – Lors de la conférence des « Coquillages bleus ”, les indigènes affirment qu’un passage par terre vers la Californie est possible. Kino se dirige vers ce passage qui mène à sa découverte de la Californie.

1700, Septembre – Expédition au nord et découverte du fleuve Colorado, à travers le désert, par « La Route de Satan” (Camino del Diablo).

1701, 1er mars – Avec Salvatierra, il planifie une nouvelle expédition dans le Colorado. De Sonoita, ils se dirigent vers la mer de Californie et, du haut d’une montagne, ils voient au loin la pointe du golfe de Californie.

1701, 3 novembre – Nouvelle incursion dans le Colorado, traversant à nouveau « La Route de Satan. »

1701, 21 novembre – Traverse le Colorado en radeau en route vers la Californie.

1702, 5 février – Une autre expédition dans le Colorado — en compagnie du père Manuel Gonzalez — est entreprise avec succès. Le Père Kino traverse ”La Route de Satan » une fois de plus.

1702, 11 mars – En célébrant la Sainte Messe, le Père Kino regarde le soleil se lever du bout de la mer et se rend compte qu’il se tient sur une terre ferme. Le père Manuel Gonzalez meurt à son retour à Tubutama, Sonora, Mexique.

1703 – Le père Kino continue à construire des églises, comme Busaric et Sáric, et lance la construction d’une grande église à San Xavier del Bac.

1704, 17 janvier – Consécration des missions Cocóspera et Remedios.

1704, 2 avril – Le père Kino arrive à San José de Guaymas.

1706, 21 janvier – Description et exploration de Santa Inés, sur l’île Tiburon.

1706, 2 mars – Entreprend des constructions majeures telles que les églises Magdalena, Tubutama, Sáric, Pitiquito et Caborca.

1706, 22 octobre – Le père Kino dirige de nouvelles explorations à Pinicate ou Santa Clara.

1711, 15 mars – En célébrant la Messe inaugurale à la Chapelle de San Francisco (Saint François Xavier) à Magdalena de Kino, le Père Kino tombe gravement malade et décède vers minuit à cette date.

1919 – Herbert E. Bolton traduit les mémoires du père Kino sur la Pimería Alta.

1928 – Le professeur Serapio Dávila entreprend un travail d’enquête afin de découvrir la tombe du père Kino.

1936 – Bolton termine la biographie du Père Kino, intitulée « Al borde de la Cristianidad ” (Le bord de la Chrétienté).

1963 – Le Club du Lion local forme une équipe pour découvrir le site de la tombe du père Kino. Le père Charles W. Polzer donne également un coup de main.

1965, 14 février – La statue du Père Kino est dévoilée dans la rotonde du Capitole de Washington – où réside le Grand mensonge de la Nation.

1966, 19 mai – Enfin, ses restes mortels sont retrouvés dans la ville de Magdalena de Kino, Sonora, par un groupe de chercheurs du Mexique et des États-Unis.

1966, 21 mai – « C’est donc aux conclusions de ce groupe d’anthropologues que les restes retrouvés du Père Eusebio Francisco Kino sont authentiques. »

1971, 2 mai – À cette date, la place monumentale à la mémoire du Père Kino est inaugurée à Magdalena, Sonora, Mexique.

Arrivée le 8 janvier 1696.

Kino avait 66 ans. Selon Bannon, Kino est décédé dans les bras de Padre Augustín de Campos. Note de bas de page 27, Page 70,  » Frontière espagnole Frontière 1513-1821.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.